CR CSE extra de Ruelle du 24 mars 2020

Rédigé le 25/03/2020


Ordre du jour : information / consultation sur les conditions d'une reprise progressive de l'activité.


Lors de ce CSE, la direction a présenté un plan de prévention détaillant les mesures mises en place pour une éventuelle reprise progressive d'activité sur le site :

  1. au batiment 52 (accueil) : une salle pour permettre aux personels de se connecter au réseau Noméris, et au batiment 9, pour les équipes de la DSI (maintient en fonctionnement des infrastructures informatique et assistance aux utilisateurs en télétravail)
  2. au batiment 76, pour le COSITE et la cellule de crise
  3. à l'Innov'Factory, pour une reprise progressive de certaines activités. Deux activités ont été présentées lors de ce CSE
  4. à l'Innov'Factory, pour un plateau de pilotage du télétravail

Le point 1) est une bonne chose, utile voire nécessaire.

Les élus ont rendu un avis favorable à la majorité, sous réserve que le médecin du travail rende un avis favorable.

Le point 2) : la direction nous a indiqué qu'elle souhaitait permettre au COSITE ainsi qu'à la cellule de crise d'intégrer le bat 76 pour mieux gérer la situation que nous vivons.

Les élus ont rendu un avis favorable à l'unanimité. 

Pour le point 3), la direction nous a indiqué qu'elle souhaitait intégrer en équipe de 1x6h à l'innovFactory les équipes ingénerie des mâts BAR et des lanceurs FDI. La CFDT a souhaité avoir des précisions sur les enjeux opérationnels liés à ces activités, et sur le réel besoin à court terme de ces activités. La direction a admis qu'elles ne faisaient pas partie directement de cette catégorie mais qu'elles sont jugés critiques pour le site si l'activité se stoppe trop longtemps. La CFDT a demandé que les activités soient mieux étudiées afin de savoir les raisons pour lesquelles il n’était pas envisageable de les réaliser toute ou partie en télétravail.

L’ensemble des élus a demandé à ce que le sujet soit repris et dument justifié, surtout que nous avons appris que pour le BAR il s’agit du n°3 ! La direction reviendra la semaine prochaine en ayant revu son dossier.

Le point 4) :  La direction souhaite également intégrer un plateau pilotage du télétravail sur site afin de mieux gérer cette activité.

Découvrant ce sujet en séance, et avec peu d'informations (uniquement l'annonce que ce serait 2 personnes par direction SPE), l’ensemble des élus a demandé à la direction de revoir sa copie. Rendez vous jeudi sur ce point.

Plus globalement la CFDT a remonté au directeur les déclinaisons faites par les managers dans leurs équipes afin de réaliser l'inventaire des taches à reprendre progressivement. Au lieu de prendre le sujet sous l'angle des livrables réellement urgents, des attendus indispensables à court terme, le sujet est pris à l’envers : "il me faut X personnes de manière à remplir l’établissement."

Pour la CFDT, la santé des personnels et les risques auxquels ils seraient exposés en rentrant sur site doivent rester la première des priorités ! Sans occulter les impacts sur l'entreprise, Naval Group est une entreprise qui doit montrer l'exemple en terme de responsabilité citoyenne, elle doit limiter ses activités au strict indispensable à court terme. Le simple terme "reprise progressive d'activité" dans l'ordre du jour montre que la direction du site n'est pas dans cette optique.

La CFDT de Ruelle reste mobilisée pour que la santé des personnels de l'entreprise, et par conséquence de leurs familles et de l'ensemble de la population, soit toujours la première des priorités.